"Double je", Albert Camus

Correspondance…

« Leurs lettres font que la terre est plus vaste, l’espace plus lumineux, l’air plus léger simplement parce qu’ils ont existé ».

Catherine Camus
extrait de sa préface dans
 » Correspondance , Camus Maria Casarès « 

Fervente passionnée de Camus, je me suis replongée dans cette correspondance, correspondance entre deux êtres de feu
où complicité intellectuelle et passionnelle se côtoie.

5 réflexions au sujet de “Correspondance…”

  1. Bonsoir Elisanne,
    je souris de ce recoupement. Je suis revenue samedi dernier avec ce livre dans les mains. Sans doute pour l’avoir vu ici dans un précédent billet, (il y’a longtemps),
    sans doute en raison de votre attachement à Camus, qui donne envie de plonger plus en profondeur dans son œuvre…
    sans doute pour avoir trouvé juste, aimé et envie de relire cette phrase relevée dans la préface lors de la consultation de ce livre à la bibliothèque .
    Albert Camus à Maria Casarès  » Ce que chacun de nous fait dans son travail, sa vie, etc, il ne le fait pas seul. Une présence qu’il est seul à sentir l’accompagne »…
    C’est comme ça, je ne peux dissocier Camus de votre nom.
    Bonne soirée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s