poésie

Sous les herbes…

Comment ne pas faire un clin d’oeil à « Guillevic » 
avec cette photo.

Sous les herbes, ça se cajole,
ça s’ébouriffe et se tripote,
ça s’étripe et se désélytre,
ça s’entregrouille et s’entrefouille,
ça s’écrabouille et se barbouille,
ça se chatouille et se dépouille,
ça se mouille et se déverrouille,
ça se dérouille et se farfouille,
ça s’épouille et se tripatouille ―

Et du calme le pré
Est la classique image.

2 réflexions au sujet de “Sous les herbes…”

  1. Un bien sympathique poème…
    je ne regarderai plus les prés de la même façon…

    Mais… « ça c’était avant » comme on dit asteure*
    … avant Monsanto ! 😦
    (C’est parce que j’ai vu un petit reportage sur « les termes mortes » grâce à Bayer/Monsanto…»

    (*) asteure = À présent dans mon patois de ch’ti !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s