poésie

Je sais…


je sais,
je sais et tu sais, nous savions,
nous ne savions pas, mais
nous étions pourtant là et pas là-bas,
et de temps en temps, quand
seul le Rien se tenait entre nous,
alors nous étions totalement l’un et l’autre
Paul Celan, Poème fleur (extrait)

2 réflexions au sujet de “Je sais…”

  1. je suis dans la pleine efflorescence de l´heure défleurie
    et mets une gemme de côté pour un oiseau tardif :
    il porte le flocon de neige sur la plume rouge vie ;
    le grain de glace dans le bec, il arrive par l´été.
    Cette strophe de «je suis seul» de Paul celan pourrais illustrer la suite à donner à votre extrait. La poésie peut peut-être guérir les bleus au coeur.
    Bises Elisanne.
    Gilles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s