"Double je"

Eclaboussure…


Eclaboussure de violet à perte de vue, lavande et lavandin parfument jusqu’aux étoiles ces paysages aux allures de jardins façonnés par l’homme, résultat d’un travail continu et rigoureux sur un sol aride et dur.
Provence au parfum d’été, pays de soleil, de vent, de contraste, de lumière.
Provence apaisante de Senanque, rude et violente de Giono, exubérante et nostalgique de Pagnol,claire et puissante comme une poésie de Char.
photo Pierre Genevier

1 réflexion au sujet de “Eclaboussure…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s