poésie

Douceur…

Que vaudrait la douceur
Si elle n’était capable,
Tendre et ineffable,
De nous faire peur ?
Elle surpasse tellement
Toute la violence
Que, lorsqu’elle s’élance,
Nul ne se défend.
Rainer Maria Rilke ,in Vergers
Printemps V
Poésie/Gallimard