poésie

Ombres mouvantes…

Parmi des jeux d’ombres mouvantes
Tremblent de magiques reflets,
Et par les yeux une fraîcheur
Entre, apaisante, jusqu’à l’âme.
Friedrich von Schiller
crédit photo: Moniquetdany

6 réflexions au sujet de “Ombres mouvantes…”

  1. Elisanne,
    Entre ombre et lumière, là où plus rien n’existe et au coeur même du désespoir ou plutôt de la fin de l’espoir, l’inattendu jaillit soudain comme un geyser d’Amour et de lumière. Le coeur est percé, il s’ouvre et tout est connu, tout est consommé.
    Mâ Satya

    « Entre ombre et lumière… Entre rêve et réalité… Touche ce que tu aimes sans jamais toucher à son ombre »….
    C’est beau….

    Bises Elisanne

    J'aime

  2. «La vie est un songe, les hommes ne sont que des ombres passagères.»
    Citation de Voltaire, qui illustre de façon un peu brutal ce que peut être la vie.
    Bises Elisanne.
    Gilles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s