Livres

Une histoire de lecture…

« …Je suis, une fois de plus, sur le point de déménager. Autour de moi, dans la poussière secrète issue de coins insoupçonnés que révèle à présent le déplacement des meubles, se dressent en équilibre instable des colonnes de livres, tels des piliers sculptés par le vent dans un paysage désertique (…)
Je me demande – comme je le fais chaque fois – pourquoi je conserve tant de livres dont je sais que je ne les relirai jamais. Et je me réponds que chaque fois que je me débarrasse d’un livre, je m’aperçois quelques jours plus tard que c’est précisément celui-là que je cherche. Je me dis qu’il n’existe aucun livre (ou peu ) dans lequel je n’ai rien trouvé qui m’intéresse. Je me dis que, d’abord, je ne les ai pas introduits chez moi sans raison, et que cette raison peut prévaloir à nouveau dans l’avenir.
Je me donne pour excuses la complétude, la rareté, une vague érudition. Mais je sais que la raison majeure de mon attachement à ce trésor amassé sans relâche est une sorte d’avidité voluptueuse. J’aime contempler mes bibliothèques encombrées, pleines de noms plus ou moins familiers.
Je trouve délicieux de me savoir entouré d’une sorte d’inventaire de ma vie,
assorti des prévisions de mon avenir. »
C’est tout à fait ça !
« je trouve délicieux de me savoir entourée d’une sorte d’inventaire de ma vie… »