Jean Grenier

Mes îles Borromées…

« Puisqu’il m’est impossible de vivre le long des rocailles et des balustres du lac Majeur, que je fasse en sorte de leur trouver de glorieux substituts!
Quoi donc? Eh bien, il me semble que partout où ils se trouveront, le soleil, la mer et les fleurs seront pour moi les îles Borromées; qu’un mur de pierres sèches, défense si fragile et si humaine suffira toujours pour m’isoler, et deux cyprès au seuil d’un mas pour m’accueillir… une poignée de main, un signe d’intelligence, un regard…
Voilà qu’elles seront __ si proches, si cruellement proches __mes îles Borromées. »
Jean Grenier , in « les Iles »
Chapelle pré -romane St Laurent Moussan (Aude)