Livres

*Pour une fleur, un sourire, un regard…



« Quand on a vu la maladie gagner, jour après jour, sur le visage de celle (celui) qu’on aime, quand on a pris, jour après jour, la mesure de son impuissance totale face à la maladie de l’autre, qu’on a flotté pendant des mois dans des angoisses qui ne font que vous parler de la mort, qu’on est suspendu, jour après jour, à de nouveaux diagnostics, sans cesse renvoyé à son impossibilité totale d’agir, et qu’on est obligé d’admettre que malgré tout l’amour qu’on porte à celle (celui) qu’on aime, on ne peut rien pour elle (lui) rien, alors après ça, on n’a plus peur de rien. »
Serge Joncour in, Repose-toi sur moi
* »Au printemps » Jacques Brel

6 réflexions au sujet de “*Pour une fleur, un sourire, un regard…”

  1. Commentaire parti trop vite. Je voulais ajouter que j’ai une amie qui a perdu sa fille dans un accident, à 20 ans, et maintenant elle a peur de tout, plus confiance en rien…

    J'aime

    1. chacun réagit différemment , je pense que Joncour parle de la peur essentielle, celle de la mort…
      (pour preuve de viens de faire poser une alarme dans la maison !!!)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s