"Double je"

Je pense qu’en ce moment…

t-chaises_videsphilippe_rabier
Je pense qu’en ce moment
il n’est peut-être personne au monde qui pense à moi,
que moi seul je me pense,
et que si je mourrais maintenant,
personne, pas même moi, ne me penserait.
Et voici que commence l’abîme,
comme lorsque je m’endors.
Je suis mon propre appui et je m’en prive.
Je contribue à tapisser d’absence toute chose.
C’est peut-être pour cela
que penser à un homme
revient à le sauver.
Roberto Juarroz
Poésie verticale I à IV, Le Talus d’Approche, 1995

photo Philippe Rabier

12 réflexions au sujet de “Je pense qu’en ce moment…”

  1. …. et vous êtes là Elisanne toujours, vous êtes formidable et forte ….peut être qu’écrire, parfois, revient à se cambrioler soi-même….
    tendres pensées..** ***

    J'aime

  2. Chère Elisanne..
    Il te faut garder la foie en LA VIE qui t’a toujours animée, celle qui t’a toujours poussée vers le soleil en oubliant la nuit, les croix qui nous sont données à porter sont toujours trop lourdes, parce que nous ne les choisissons pas, mais tu fais là ce que l’Amour impose.
    Que de prix avons nous à payer pour retrouver l’espoir
    Que le souffle des embruns fasse disparaître ta souffrance et te redonne courage.
    Je t’embrasse et je pense à toi.
    C’est si peu.

    J'aime

  3. Bonsoir, je viens vous remercier pour votre présence, vos mots…
    Difficile de me venir en aide, mon malade tombe souvent hier encore au moment de la douche ,heureusement que l’infirmière était présente à deux nous avons pu le relever, la maladie suit son cours, je suis prévenue de toutes les conséquences, le pire est à venir…Hier soir j’ai craqué, trop de tout c’est trop.
    J’existe encore avec mes envies, mes désirs, mais je suis là aidante,24/24h!

    Votre amitié m’est douce!

    J'aime

  4. Penser à un homme
    revient à le sauver.

    C’est pour cela que je suis tellement attachée à la prière de nuits des moines et des moniales. Une certitude, la seule certitude, ancrée dans la petite fille à laquelle aucun adulte n’a appris qu’elle avait des ailes.
    Je ne connais pas Roberto Juarroz, en le lisant je penserai à vous. N’oubliez pas que vous n’êtes pas condamnée à l’héroïsme. Avec toute mon amitié.

    J'aime

  5. Comme je comprends ceux qui sont dans cette situation…
    à l’impossible nul n’est tenu… et lorsqu’on en est proche, comment trouver les moyens concrets d’alléger ses tâches épuisantes ?
    Je crois que je ne serai jamais un aidant comme en parle cette journée…
    en revanche je sais que je deviendrais « un aidé », c’est d’ailleurs déjà un peu commencé…
    j’espère « disparaître » avant de devenir un poids insupportable pour autrui…

    J'aime

  6. Ah ! bon hier jour des aidants ! je ne le savais pas, moi qui remplit aussi cette double fonction depuis des années ! c’est épuisant, encore plus que tu peux le dire, dans l’ingratitude totale, le plus souvent… mais c’est ainsi…. heureusement que cet accompagnement se développe, multiplie ses actions, organise notre chemin…. bon courage à toi Elisanne… tu sais que tu peux être aidée, pour cette aide (!) …. vois les organismes compétents… ils existent,…. dans ta région ce doit être le cas…
    Je t’embrasse en te renouvelant mon amitié.
    Den

    J'aime

  7. C’est un chemin affreusement difficile, car on a l’impression de devoir s’oublier pour quelqu’un qui ne s’en aperçoit même pas… Se nier deux fois. Ecrire pour évacuer peut être… Pensées douces pour toi.

    J'aime

  8. 6/10
    Soit disant la journée des aidants, mais je n’en peux plus de ce statut, je suis à bout, cette fonction me ronge, m’épuise.
    Ce soir plus que jamais j’ai l’impression que cela est au-dessus de mes forces. Je suis effondrée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s