Albert Camus

L’odyssée d’un rêve…

delvaux l'odysée d'un rêve
« La vérité est qu’il faut rencontrer l’amour avant de rencontrer la morale.
Ou sinon, les deux périssent. La terre est cruelle.
Ceux qui s’aiment devraient naître ensemble.
Mais on aime mieux à mesure qu’on a vécu et c’est la vie elle-même qui sépare de l’amour.
Il n’y a pas d’issue – sinon la chance, l’éclair – ou la douleur ».
Lettre d’Albert Camus à René Char
7 novembre 1949
Correspondance 1946-1959
Gallimard
Paul Delvaux, « L’odyssée d’un rêve »

 

1 réflexion au sujet de “L’odyssée d’un rêve…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s