réflexions

Connerie…


connerie

[…]  ça, c’est la grande connerie des hommes, on se dit toujours qu’on a le temps,
qu’on pourra faire cela le lendemain, trois jours plus tard, l’an prochain, deux heures après.
Et puis tout meurt.
On se retrouve à suivre des cercueils […]
Philippe Claudel  in, Les âmes grises,
page.78, Stock, 2003
photo René Maltête