"Double je"

Des fleurs…

blanc1
Bonjour,
ll fait grand soleil ce matin, peut-être grâce à vous, à vos messages chargés de vos mots de soutien, de bienveillance face à ma faiblesse. Je ne sais comment vous remercier.
Hier j’étais dans une détresse profonde, cela couvait depuis longtemps, les mots sont venus à mon secours, salvateurs, allégeant ce fardeau intérieur qui me ronge.
Vous allez sourire, je suis allée m’acheter sous la pluie battante des fleurs, des rouges, des blanches, j’avais ce besoin de me faire plaisir, de me dire que j’existais, que je n’ai pas changé, que c’est juste la vie qui change l’ordre des choses.
Merci de tout coeur à vous mes ami/es , le virtuel n’est qu’un prétexte, votre amitié m’est douce.
Elisanne
(j’ai gardé vos commentaires et mon billet d’hier, ils ne sont plus que visibles par moi)