réflexions

Echo…

Lu ce matin sur la toile chez un psychanalyste…
Qu’une chose manque, qu’elle ne soit pas présente, n’empêche pas cette chose d’être réelle.
Le manque est peut-être ce qu’il y a de plus réel, ce qui est manquant est à la fois réel et signifiant.
S’il manque une brique dans un mur nu, je peux directement visualiser le manque.
Lorsqu’une personne se définit comme célibataire, elle énonce où se situe son manque.
Mais parfois, ce qui manque est plus subtil, nous ne savons pas ce qui manque et même s’il manque effectivement quelque chose, cela n’empêche pas les effets du manque d’être réels.
Comme la brique manquante laisse entrer un courant d’air froid dans la pièce chauffée,
les effets du manque de liberté sont d’autant plus réels que les mots manquent pour décrire notre absence de liberté.

Christian Dubois Santini

4 réflexions au sujet de “Echo…”

  1. « Oh ! ajoutait-il, avec ce sourire doucement ironique et déçu, un peu distrait, qui lui était particulier, certes il y a dans ma maison toutes les choses inutiles. Il n’y manque que le nécessaire, un grand morceau de ciel comme ici. Tâcher de garder toujours un morceau de ciel au-dessus de votre vie, petit garçon, ajoutait-il en se tournant vers moi. Vous avez une jolie âme, d’une qualité rare, une nature d’artiste, ne la laissez pas manquer de ce qui lui faut ».

    Du côté de chez Swann, Marcel Proust, éd. Gallimard , 1913, partie Combray chap. I p. 97.

    .. Bon dimanche Elisanne.
    Je t’embrasse.
    Den

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s