"Double je"

Qui désire entre en joie…

mars
Encore un tout petit peu de patience, Mars nous conduit à son rythme sur la route du printemps,
et à nouveau nous pourrons fredonner:
Pour une fleur, un sourire, un serment, pour l’ombre d’un regard… “ (Jacques Brel)
Il est des mots au fil du temps qui passe qui nous rappellent que le printemps est amour,
que la vie se tisse au vertige d’une valse à trois temps qui s’offre à nous au rythme d’une saison.
Le printemps, émerveillement d’un retour aux sources, la pointe têtue d’un crocus,
la robe froissée de l’iris, les ombres portées par les feuillages naissants, le chant de l’oiseau.
Leçon de vie, battements de mots parfumés à la couleur évaporée d’une rose.
Promesses, frémissements, effervescence…
Gourmandise à fleur de peau, tout change et tout est pareil.
Le cœur ensoleillé, le nez au vent, giboulées de mars, passions d’avril.
Baisers de printemps…