Ecrire

Février s’en est allé…

FLORIDITAchat2jeux interdits

Février, et ses 29 nuances de gris, vient de s’achever pour laisser la place à Mars.
17 billets, 17 titres que je me suis amusée à reprendre pour  écrire ce texte et y joindre quelques photos.
Ainsi allait la vie de ce blog en février.
échecmacke-promenade_1914-1septembre-2011-005-400x300
Elle voulait,  briser la glace, dans le jardin de ses pensées,
usant des mots pour une complainte d’un arbre qu’on abat.sinistre 25022016 cèdre 019
Le sourire du matin s’était évanoui.
Même passante, entre échec et mat, dans cette vie secrète,
elle flottait entre le tendre et l’amour dans une intensité silencieuse,
ce je ne sais quoi, ce long vertige, cette chanson d’écume.vagues
Elle rejoignait l’inutile, le thé dans l’encrier bleu, ce bleu qui n’appartient à personne.atlas enneigé

15 réflexions au sujet de “Février s’en est allé…”

  1. Courage Elisanne;
    Je suis sûre que vous allez très bien vous ‘en sortir’.
    Dîtes-vous que la Vulnérabilité est aussi un atout…
    Pensées.
    Valérie

    J'aime

  2. Semaine un peu chargée pour de multiples raisons dont une, demain lors d’une inauguration par Pascale Boistard ,secrétaire d’Etat auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes agées et de l’autonomie, j’ai été nommée pour intervenir devant l’assemblée en faisant une réflexion sur le parcours d’un aidant et tout ce que les associations peuvent lui apporter.
    Ma crainte est que je me laisse submerger par l’émotion, cela me touche de près.
    Je vous en dirai un peu plus après l’intervention.
    Bonne journée !

    J'aime

  3. Ce kaléidoscope est très beau quand on le revoit ainsi dans son ensemble.
    Comme le dit si joliment Valérie, tu es notre « passante du matin » qui trempe sa plume dans « l’encrier des songes » pour notre plus grand bonheur.
    Merci Élisanne pour tous ces jolis rendez-vous de poésie.
    Bises….
    Et comme on dit ici :
    Viva la Primavera !

    J'aime

  4. Il a bien fait, on ne le retient pas !

    Heureusement vos photos étaient là pour nous redonner chaque matin un peu de joie et de rêve…
    Souhaitons un mois de mars plus guilleret et empli de soleil, nous en avons besoin.

    Je vous embrasse Elisanne, et merci encore pour cette page que je m’efforce de ne jamais manquer.

    ps. j’avais adoré vos deux chats !

    J'aime

    1. heureusement que le rêve l’emporte parfois sur la dure réalité, je me / vous souhaite un mois de mars sous le signe de la légèreté comme un souffle printanier.

      je vous embrasse et merci pour votre fidélité à ces pages.

      J'aime

  5. La passante du matin écumait ses pensées secrètes.
    Son vertige flottait avec le silence
    Et l’arbre bleu déversait sa chanson.
    Le chat semblait sourire.
    Tout s’évanouirait bientôt
    Dans l’encrier des songes.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s