"Double je"

Le thé dans l’encrier…

septembre-2011-005-400x300
Sur mon bureau quelques livres choisis parmi les fidèles.
J’en reprends une phrase de temps en temps comme s’il s’agissait d’une gorgée de thé.
Ensemble nous attendons qu’il se passe quelque chose.
Cela viendra du ciel, de la lumière, des nuages, du sillage d’un avion, d’un frémissement de branche du cèdre, d’un bruit lointain, de toutes ces choses inutiles qui filtrent les heures.
C’est indéfinissable mais cela vous tient.
Lorsqu’on me demande ce que je fais, je réponds simplement: j’attends d’être surprise.
Photo prise à Lourmarin