"Double je"

Décision folle…

Tous les fleuves conduisent vers la mer, ma route aussi.
Envie folle d’aller me ressourcer auprès d’elle.
Elle ne saurait être la mer si je ne cherchais en elle la dimension perdue.
Elle ne refuse pas son aide, en l’aimant elle me donne la liberté d’aller sur l’île,
les flots savent, les flots rêvent, les flots inspirent.
Sa force réside dans ce mouvement perpétuel entre deux rives, elle n’écoute qu’un seul appel,
celui du vent, elle se fracasse avec force sur les rochers, puis redevient lisse et paisible.
J’aime sa musique.
J’ai donc pris la décision folle, parce que presque impossible, de la revoir bientôt.
Une photo , »soleil levant depuis la terrasse », un coup de coeur, et… j’ai trouvé un endroit avec une vue imprenable sur elle, au pays de mon enfance et des jours heureux, avec tout le confort nécessaire et adapté pour mon mari.
(Ma fille et mon gendre nous accompagnent, seule cela ne serait pas envisageable )
Peut-être notre dernière escapade ensemble ?

Vivement les prochaines vacances scolaires.