"Double je"

Etrange intervalle…



murmure6035321064_6ec64a008a_b
Eh oui il m’arrive d’être anxieuse, maladroite, excessive, imprévisible dans ma tristesse, chaotique dans mes attentes, bousculant mes paroles.
Je joue et dénoue ainsi des projets et des fugues, je tisse et froisse des décisions irrémédiables.
Je tais, je tue des rages froides, imbéciles, j’impose des silences.
Il me reste toujours et encore à apprendre ce que je suis, au malhabile de mes mots découvrir et dire tout ce que je ne sais pas encore, inventer l’irréel, réaliser l’irréalisable.
Vertige, mes mots à moi, de s’ouvrir à la lecture des autres, appréhension d’être jugée, mais parole libre.
Penser et dire, inventer au fil des jours ce visage qui est mien, double sourire qui balance entre réel et onirique, entre sérieux et fragile, entre femme et enfant..
Osciller entre les extrêmes sans peur des mots, ils me délivrent de moi pour un autre moi-même.
Etre chaque fois la même et chaque fois une autre,
dans cet étrange intervalle se joue la part de mystère qui fascine et qui tue.