"Double je"

Vive les vacances, les pages au feu et le blog au milieu…

Ma première intention était d’arrêter le blog mais j’ai appris qu’il ne fallait pas prendre de décision radicale en période de crise.
Je vais donc le laisser en jachère quelques temps, le temps de souffler un peu, de garder le peu de temps qui m’appartient journellement à la lecture, méditation, repos.
Ce n’est pas de gaité de cœur que je prends cette décision mais j’ai vraiment trop de tâches quotidiennes à remplir et même pas par choix.
Je reviendrai de temps en temps sûrement, je suis trop attachée à ce lieu et vous allez me manquer.
Oui, je me suis attachée à vous, j’ai fait de si belles rencontres, l’amitié, le respect de l’autre ,
étaient au rendez-vous.
06 06 2013 009
Je vous souhaite un bel été.
Chaises longues au soleil, oublier les jours, les heures, les rendez-vous.
Quitter la course folle, appuyer sur pause le cœur léger, l’esprit vide,l’œil aux aguets.
Grand plongeon, effluves de soleil, parfums d’absence, chemin de traverse, évasion.
Faire provision de soleil, de temps.
Celui de le prendre, de le perdre, de l’oublier, de le retrouver.
Ce temps perdu quel luxe.
Place à la douceur de vivre, la légèreté, la gaieté, l’improvisation,
sortir du cadre, reprendre sa liberté.
Savourer.
A bientôt !
Bonnes vacances…

12 réflexions au sujet de “Vive les vacances, les pages au feu et le blog au milieu…”

  1. De tout coeur avec vous, Elisanne. Mon écriture manque d’aisance , mais je voudrais vous dire combien mes pensées vous accompagnent.
    Je viens chaque jour vous retrouver et passer un moment avec vous en relisant d’anciens textes. Vous lire, lire les extraits sélectionnés de vos lectures sont des cadeaux pour lesquels je ne vous remercierai jamais assez.
    Prenez soin de vous. Je vous embrasse.

    J'aime

  2. Comme toi je n’ai plus trop le temps de… pense un peu à toi… comme je vais à mon tour penser un peu à moi… je suis sur les rotules… et je ne parle pas de la chaleur qui se rajoute à…
    bon repos chère Elisanne… mais je sais que tu continueras de veiller sur ceux qui comblent ton coeur, avec l’empathie que je devine… je reviendrai lire tes mots merveilleux, profonds, puissants, comme j’aime… courage, Âmie. Pensées amicales.
    A bientôt.
    Den

    J'aime

    1. Prends soin de toi, je comprends que tu puisses être sur les rotules et quand la fatigue s’installe il faut du temps pour récupérer un peu , surtout moralement.
      Pensées amicales, je ne t’oublie pas tu le sais, courage à toi aussi .
      A bientôt!

      J'aime

  3. ….un message émouvant élisanne …
    je re-viendrai chercher ce lien ….ce fil d’arianne si précieux
    prenez bien soin de vous et à tout bientôt élisanne
    pensées étoilées en ce soir de pleine lune ** ***

    J'aime

  4. Absente quelques jours pour raisons familiales, je découvre là ton billet-décision. Bien sûr le manque…mais peu importe, puisque ce temps, que tu ne prendras plus à ouvrir cette fenêtre pour y déposer un peu de ta vie, tu en as besoin pour TOI. Les contacts que tu as noués n’en seront pas rompus. Et puis il y a tellement à lire et à relire ici….tu y restes toute entière d’une certaine manière. Une jachère est un espace plein de ressources et de belles surprises, un terrain-vagues idéal pour l’été… à bientôt Elisanne.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s