Albert Camus

Le monde ne dit jamais qu’une seule chose…

august macke paysage du bas rhin 1903
« … Le monde ne dit jamais qu’une seule chose.
Et dans cette vérité patiente qui va de l’étoile à l’étoile, se fonde une liberté qui nous délie de nous-mêmes et des autres ,comme dans cette autre vérité patiente qui va de la mort à la mort.
Patrice, Catherine, Rose et Claire prennent alors conscience du bonheur qui naît de leur abandon au monde. Si cette nuit est comme la figure de leur destin, ils admirent qu’il soit à la foi charnel et secret et que sur chaque visage se mêlent les larmes et le soleil.
Et leur coeur de douleur et de joie sait entendre cette double leçon qui mène vers la mort heureuse… »
Albert Camus in, « La mort heureuse »

August Macke, Paysage du Bas -Rhin, 1903