Ecrire

Il fallait…

désir copie

Avec déférence elle avait choisi de s’adresser à lui.
Elle n’avait jamais autant conjugué les verbes à la deuxième personne du pluriel.
La déférence c’est ce qui permet d’éviter les débordements.
Elle ne voulait pas déborder.
Déborder, elle aimait que cela vienne lentement.
Il  fallait un espace pour accueillir.
Il fallait la connaissance.
Il fallait quelque chose de plus grand que le tutoiement des mots.

1 réflexion au sujet de “Il fallait…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s