Albert Camus

Par surcroît…

delvaux l'odysée d'un rêve
« …Mais qu’est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène?
Et quel accord plus légitime peut unir l’homme à la vie sinon la double conscience de son désir de durée et son destin de mort ?
On y apprend du moins à ne compter sur rien et à considérer le présent comme la seule vérité qui nous soit donnée par « surcroît »…
…Laissez-moi ouvrir les yeux pour chercher ma mesure et mon contentement ! »
Cet après-midi une plongée dans le monde de Camus en m’attardant plus particulièrement
sur les pages, dans Noces ,dédiées à Jean Grenier « Le désert ».
Et comme à chaque re/lecture je me nourris des mots de Camus pour poursuivre mon chemin.

 

toile Paul Delvaux « Conversation »