poésie

Rêve…

gruissan 1

Quand nul ne la regarde,
La mer n’est plus la mer,
Elle est ce que nous sommes
Lorsque nul ne nous voit.
Elle a d’autres poissons,
D’autres vagues aussi.
C’est la mer pour la mer
Et pour ceux qui en rêvent
Comme je fais ici.
 Jules Supervielle
Photo Gruissan, plage des châlets
(Elle me manque, d’habitude à cette période j’y suis)