"Double je"

Printemps…

3I01522_normal

Ce matin j’ouvre la fenêtre sur le printemps, les couleurs, la lumière.
Les métamorphoses des ciels fugaces…
(Je viens de vivre l’éclipse partielle)
Comment ne pas évoquer la peinture de Bonnard, lui qui capture les nuances de la lumière, lumière éblouissante qui exalte les couleurs, taches colorées des amandiers en fleurs, des mimosas, des oliviers argentés, des figuiers, des palmiers .
Ces paysages dans lesquels Bonnard s’est immergé au Cannet dans la lumière du midi.
La peinture de Bonnard est comme le printemps, elle est vie, couleurs, évasion…
Pierre Bonnard « L »Atelier au mimosa »1939/1946