poésie

gd_ballon_9c

Dans la moelle épinière du Temps d’où irradie l’amour,
nous célébrons de l’amour la fête éminente,
minuit blanchi par ses douze douleurs.

René Char
Le chasse neige
Le nu perdu et autres poèmes, 1964-1975

4 réflexions au sujet de “”

  1. …j’avais lu couleurs élisanne ……j’aime beaucoup beaucoup cette photo …..
    que cette année deux mille quinze brille de bonheur pour vous et vos proches…qu’elle vous soit chaleureuse et fraternelle …je vous embrasse élisanne ** ***

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s