"Double je"

NOËL 2014…

cuisine et sapin 011

Dans quelques heures nous allons apprivoiser la nuit de Noël avec nos regards d’enfants portés sur les santons de la crèche et les lumière du sapin, nous allons croire au pouvoir de la lumière, toute petite tremblotante, malmenée par le vent mais incroyablement résistante.

Nous allons perpétuer cette magie de Noël, tous dans nos différences, mais avec au coeur cette volonté de croire au pouvoir de la lumière, de dominer les ombres,de  faire vagabonder l’imaginaire en bandoulière avec nos mots, avec le désir de créer, d’entreprendre, de rencontrer, d’aimer en prenant tous les risques, avec la volonté de nous battre pour une certaine idée de la vie .

Une pensée pour chacune et chacun d’entre vous qui m’avez accompagnée sur la toile  et dans la vie cette année, qui m’avez apporté, amitié, tendresse, sympathie, joie, sourires, soutien…

cuisine et sapin 008

Joyeux Noël à Vous !

7 réflexions au sujet de “NOËL 2014…”

  1. Encore un joli Noël magicien chez toi ma chère Elisanne…
    … dans les yeux de tes petits…. et des autres…
    L’aîné de mes petits-enfants disait à toute la famille réunie, le 25…. de toutes façons chez mamy Den, c’est tous les jours Noël… un beau compliment j’ai trouvé…. il voulait dire que j’essayais que chaque jour soit un jour de fête !!
    Douce soirée.
    bisou.
    Den

    J'aime

  2. (…comme tu pourra le noter j’ai changé d’adresse mail…nouvelle vie..nouvelles lunettes… nouvelle adresse…)
    Elisanne,
    Grand plaisir de t’endendre il y a quelques minutes…cela m’a fait chaud au coeur..c’est tellement gentil de penser à moi en ces temps compliqués et difficiles.
    Si tu le permets, je prendrai à mon compte tes jolis mots du 04 décembre :

    « ….La vie ne nous demande pas notre avis, elle est là présente dans nos peines,nos souffrances, nos peurs,nos égarements, nos joies, nos rires, nos partages, notre amour. Impossible de réécrire son histoire, mais l’interpréter autrement, modifier son point de vue, changer le regard sur son existence, apprécier d’être vivant, mettre de la gratitude dans son cœur, voir en toute chose aussi sombre soit-elle l’étincelle de lumière qu’elle contient… »
    Quel plaisir de revenir faire un tour sur ton blog… on s’y « abreuve » de jolis mots pour soigner nos « maux » comme après une longue traversée du désert.

    (P.S : dans cette maison « d’emprunt » qui n’est pas la mienne, je n’ai pas internet mais je peux lire mes mails sur mon portable).
    Bises très fort,
    Moi aussi je pense à toi car je sais que ta route n’est pas lisse comme un billard.
    Christine…. (du … Pays des Embruns…).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s