poésie

Trouble…


alicja Pietras  Memory self portraits

Juste une image qui me trouble et me touche…
Et m’emporte dans un monde où la beauté n’a d’égale que la poésie des mots.

…Mes ténèbres me font maîtresse de mon sort,
Et ne livrent enfin qu’à l’heureux petit nombre
Cette innocente MOI qui fait frémir son ombre…

…Poème que je suis, à qui ne peut me suivre,
Quoi de plus prompt que de fermer un livre ?

C’est ainsi qu’on se délivre
De ces écrits si clairs qu’on y trouve que soi. »

Paul Valéry, Le philosophe et La Jeune Parque


photo Alicja Pietras