citations, humour

Mettre du sens dans la légèreté…

8.6.-homme-de-menage-sexy

« Le crime du fou, c’est qu’il se préfère. Cette préférence impie me répugne chez ceux qui tuent et m’épouvante chez ceux qui aiment. La créature aimée n’est plus pour ces avares qu’une pièce d’or où crisper les doigts. Ce n’est plus qu’un dieu: c’est à peine une chose.
Je me refuse à faire de toi un objet, même quand ce serait l’Objet Aimé. »

Marguerite Yourcenar, in « Feux »
L’imaginaire Gallimard

1 réflexion au sujet de “Mettre du sens dans la légèreté…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s