Albert Camus

Insensé…

egon_schiele_012 la jeune fille et la mort 1915

 

 » Ce qu’il y a d’insensé dans l’amour c’est que l’on désire précipiter
et perdre les jours d’attente.
C’est ainsi qu’on désire se rapprocher de la fin. 
C’est ainsi que par un de ses aspects l’amour coïncide avec la mort. »

Albert Camus,
Carnets

Egon Schiele « La jeune fille et la mort »1915

 

2 réflexions au sujet de “Insensé…”

  1. Merci pour cette association, version peu connue en effet.
    Dans ma petite tête j’avais en souvenir le quatuor de la scène finale du film de Polanski
    « La jeune fille et la mort »
    à chacun ses souvenirs…

    (sans faire (ou en faisant) de jeu de mots)
    je hume le bon vent !

    J'aime

  2. Association d’idée….évocation de souvenirs….cette version moins connue du Quatuor de Schubert, orchestrée par Malher, peut être plus poignante par le nombre d’instruments qui commentent ce destin …

    Bon vent ….de La Camarde….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s