Livres

L’amour et les forêts…

« Accepter sa propre bizarrerie pour en faire sa joie, n’est-ce pas ce qu’on devrait tous faire dans nos vies. »
« Les pages qu’elle écrivait s’accumulaient. Chaque fois qu’elle les relisait, elle éprouvait la sensation de se refléter dans un miroir, un miroir où elle avait la surprise, toujours, de se trouver unique et estimable, poétiquement à son goût. »
(page 202). 

Le miroir que Stendhal promenait avec lui ?

J’ai lu « L’amour et les forêts » de Eric Reinhardt un des livres de la rentrée,
original et si simplement écrit.
Beau portrait de femme,une Bovary contemporaine.
J’ai aimé.
l'amour et les forêts

critique de Télérama
http://www.telerama.fr/livres/l-amour-et-les-forets,115801.php