"Double je"

Il y a des matins…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a des matins où le plaisir est tendre comme un geste d’aube.
Il y a des matins où les mots viennent croiser d’autres mots.
Il y a des matins où la beauté envahit tout . 
Une voix, une musique, une couleur, une fleur, des mots.
Il y a des matins où l’on voudrait le temps immobile.

Prendre le temps d’être en retard, de profiter du moment, de savourer le thé du matin, croquer avec gourmandise dans les tartines beurrées, lécher la cuillère de confiture de mangue, se caler sur sa chaise, lire le journal du matin, les nouvelles qui datent d’hier paradoxe du quotidien, sourire à un jeu de mots, regarder la météo alors que dehors le ciel est bleu et le soleil brille, se dire qu’on pourrait presque prendre le petit déjeuner sur la terrasse, mettre le nez dehors, il fait encore frisquet.
Regarder les minutes s’envoler. Ne pas se presser, prendre le temps, luxe inouï.
Se dire que c’est ça la vie, celle qui fait se lever le matin.
Et recommencer ce petit plaisir minuscule, cet instantané de bonheur.