poésie

Entre le sable et l’écume…

 

Traces de pas_894911007201498_7726834270526913399_n

 

 

 

Je marche éternellement sur ces rivages,
Entre le sable et l’écume.
Le flux de la marée effacera
l’empreinte de mes pas,
Et le vent emportera l’écume.
Mais la mer et le rivage demeureront
Eternellement.

 

Khalil Gibran,
in
« Le sable et l’écume »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s