Albert Camus

Monde d’ombres…


Matisse-Vence l'arbre de vie

On parle de la douleur de vivre.
Mais ce n’est pas vrai,
c’est la douleur de ne pas vivre qu’il faut dire.
Et comment vivre dans ce monde d’ombres ?
Sans vous, sans deux ou trois êtres que je respecte et chéris,
une épaisseur manquerait définitivement aux choses.

Albert Camus,Lettre à René Char

Matisse, Chapelle du Rosaire, Vence

2 réflexions au sujet de “Monde d’ombres…”

  1. Et les phrases de Camus, qui reviennent comme des vagues, courtes ou longues, mais chacune reprenant le chemin de la précédente pour s’épanouir , s’étaler, ailleurs…
    Et repartir au large se reformer et compléter son impossible conquête du rivage !!

     » ..il y a ainsi une volonté de vivre sans rien refuser de la vie qui est la vertu que j’honore le plus au monde…. »
    Bon vent !

    J'aime

    1. Dans les moments de doute, de difficulté, Camus est mon refuge,
      il est le puits auquel je m’abreuve …
      Belle image que celles des vagues, merci.
      Ici souvent grand vent de tempête, aujourd’hui journée calme, seule dans ma chaise longue à penser,lire, rêver…
      sans oublier ,douleur oblige « Doliprane »
      (journée de répit, hôpital de jour,)

      Bonne soirée!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s