"Double je"

Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul…

 

Lire

« Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul.
Nous sommes des personnages de roman
qui ne comprennent pas toujours bien
ce que veut l’auteur. »

Julien Green, Journal

Alors j’écris,

en laissant envahir la page d’une encre qui vient de l’âme,
une lente mélopée mouillée d’un murmure presque inaudible.
J’écris l’ombre et la lumière, l’eau et le feu, la faim et la soif.
J’écris les miettes inquiètes de ma tendresse,
l’émotion de l’imprévu.
J’écris à l’eau de mes pleurs, au vent de mes sourires,
aux feux de mes peurs, aux nuits de mes désirs
J’écris les cents détours des jours, le cri des étoiles,
le soleil d’un frémissement,le scintillement d’un rêve
échappé au chaos de la nuit.

Mais j’aimerais,

écrire un poème sans structure, sans rimes, 
sans autre histoire que le plaisir de s’y abandonner.
Ecrire des bribes, des lambeaux de brume
Ecrire un poème comme un conte extasié,
un rayon de soleil, une étoile au firmament.
Ecrire le souffle de la liberté, du plaisir.
Ecrire la douce nostalgie
qui ouvre une fenêtre sur l’avenir.
Ecrire les mots qui libèrent,
les mots qui ne m’appartiendraient pas,
qui m’échapperaient,
qui se débarrasseraient de moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s