peinture...photographie...art...

Beautés météorologiques…

Beautés météorologiques…

Hommage à Eugène Boudin

Hommage à eugène boudin hamilton 1987 37_652408084773094_199643357_nDavid Hamilton, Cabourg 1987

EugeneBoudin_Dame_en_blanc_1869
Eugène Boudin « Dame en blanc » 1869

Pastel1 Pastel2 Pastel3

Nuages, magies de l’air et de l’eau, poésie, majesté, évanescence…

« J’ai vu récemment chez M.Boudin plusieurs centaines d’études au pastel, improvisées en face de la mer et du ciel […] Ces études si fidèlement croquées, d’après ce qu’il y a de plus inconstant, de plus insaisissable dans sa force et dans sa couleur, d’après des vagues et des nuages […].
Si vous avez eu quelques fois le loisir de faire connaissance avec ces beautés météorologiques,
vous pourriez vérifier par mémoire l’exactitude des observations de M. Boudin.
Vous devineriez la saison, l’heure et le vent. Je n’exagère rien, j’ai vu.
A la fin, tous ces nuages aux formes fantastiques et lumineuses, ces ténèbres chaotiques,
ces immensités vertes et roses suspendues et ajoutées les unes aux autres, ces fournaises béantes, ces firmaments de satin noir et violet, fripé, roulé ou déchiré, ces horizons en deuil ou ruisselants de métal fondu, toutes ces profondeurs, toutes ces splendeurs me montèrent au cerveau
. »

Charles Baudelaire
1859 critique d’art