cinéma théâtre, humour

Lysistrata……

La source des femmes…

Je ne vais pas parler du film que je n’ai pas encore vu, mais du thème du film à savoir la grève de l’amour. D’autres femmes ont usé de cette arme redoutable depuis des millénaires.
Aristophane nous parle d’une ces pionnières ,de sa révolte, de son stratagème et de sa réussite face à la guerre, Lysistrata .

(je voulais l’illustrer par un dessin de Picasso, mais impossible d’insérer quoi que ce soit aujourd’hui)

L’histoire :

Lysistrata réunit sur la voie d’accès menant à l’Acropole ses amies athéniennes. Elle confie à la Victoire son dessein de mettre fin à la terrible guerre qui ravage le monde grec grâce à l’intervention des femmes.  Après l’arrivée de la spartiate Dora, Lysistrata dévoile son projet : les femmes barricadées sur l’Acropole feront la grève de l’amour. Les maris, face à une telle situation, ne pourront que déposer les armes. Les femmes acceptent et prêtent serment.

LYSISTRATA. – Eh bien, je vais parler ; je ne dois plus vous en faire un mystère. O femmes ! si nous voulons forcer les hommes à faire la paix, il faut nous abstenir…

MYRRHINE. – Lysistrata, par quel serment vas-tu donc nous engager ?

LYSISTRATA. – Je vais te le dire, si tu veux. Plaçons là une grande coupe noire :
immolons dedans une amphore de vin de Thasos, et jurons de n’y mettre jamais d’eau.
LAMPITO. – Ah ! le beau serment ! je ne saurais dire à quel point je l’approuve.
LYSISTRATA. – Qu’on apporte une coupe et une amphore.
CALONICE. – O chères amies, quelle énorme cruche ! Comme cette coupe va répandre la joie !…
LYSISTRATA. – Pose-la, et mets la main sur la victime. Persuasion souveraine, et toi, coupe de l’amitié, recevez ce sacrifice, et soyez favorables aux vœux des femmes!
MYRRHINE. Quel beau sang ! Que la couleur en est vermeille !
LAMPITO. – Par Castor, il a un bouquet délicieux.

LYSISTRATA.- O femmes, laissez-moi jurer la première !
MYRRHINE. – Non, par Vénus ! il faut tirer au sort .

LYSISTRATA. – Lampito, et vous autres, mettez toutes la main sur la coupe, et qu’une seule répète en votre nom ce que je vais dire ; vous ferez le même serment, et vous vous obligerez à l’observer : Aucun amant ni aucun époux…
MYRRHINE. – « Aucun amant ni aucun époux… »

LYSISTRATA. – Ne pourra m’approcher… Répète.
MYRRHINE. – « Ne pourra m’approcher… »
Ah ! mes genoux fléchissent Lysistrata !

LYSISTRATA. – Je mènerai chez moi une vie chaste…
MYRRHINE. « Je mènerai chez moi une vie chaste… »

LYSISTRATA. – Vêtue de robe légère, et parée…
MYRRHINE. – « Vêtue de robe légère, et parée… »

LYSISTRATA. – Afin d’exciter les désirs de mon époux.
MYRRHINE. – « Afin d’exciter les désirs de mon époux. »

LYSISTRATA. – Jamais je ne m’y prêterai de bon gré.
MYRRHINE.- « Jamais je ne m’y prêterai de bon gré. »

LYSISTRATA. – Et s’il me prend de force…
MYRRHINE. – « Et s’il me prend de force… »

LYSISTRATA. – Je ne ferai rien que de mauvaise grâce et avec froideur.
MYRRHINE. – « Je ne ferai rien que de mauvaise grâce et avec froideur. »

LYSISTRATA. – Je n’élèverai pas mes pieds au plafond.
MYRRHINE. – « Je n’élèverai pas mes pieds au plafond. »

LYSISTRATA. – Je ne m’accroupirai pas comme la figure de lionne qu’on met sur les manches de couteau.
MYRRHINE. – « Je ne m’accroupirai pas comme la figure de lionne qu’on met sur les manches de couteau. »

LYSISTRATA. – Puissé-je boire de ce vin, si je reste fidèle à mon serment !
MYRRHINE. – « Puissé-je boire de ce vin, si je reste fidèle à mon serment ! »

LYSISTRATA. – Si je l’enfreins, que cette coupe se remplisse d’eau !
MYRRHINE. – « Si je l’enfreins, que cette coupe se remplisse d’eau ! »

LYSISTRATA. – Le jurez-vous toutes ?

CALONICE. – Oui, nous le jurons.

LYSISTRATA. – Je vais donc sacrifier la victime.

Elle boit.

(dès que je peux je vous mets le lien vers la pièce)

 

 

 

7 réflexions au sujet de “Lysistrata……”

  1. Mots roses…

    « L’homme propose, la femme dispose »
    L’homme impose, la femme s’indispose
    L’homme ni propose, ni impose
    La femme se repose, morose

    curieux croisement entre vos mots roses et les photos du prochain billet…nullement morose…

    J'aime

  2.  » Français, vous avez la mémoire courte !!!….. »

    Souvenez vous d’Asterix et de son fameux :
     » Avec « T » comme timéo danaos et dona ferentes ?..
    . »Je crains les grecs et ceux qui apportent des cadeaux…. »
    (Traduction personnelle!)

    Bon vent …celui qui descend de l’Olympe ou qu’attendait Agamemnon !!!

    Amx,

    dans la peau de Tragicomix, le blog mène à tout !!!
    éclat de rire.
    ..

    J'aime

  3. Génial, grave et… rigolo ! Décidemment, les Grecs/Grecques anciens/anciennes fourmillaient d’idées plus intelligentes les unes que les autres.
    Que les Dieux et les Déesses qui se sont penchés sur Ulysse protègent la Grèce d’aujourd’hui. Qu’ils soufflent à ses habitants un stratagème qui tourne en dérision les puissances financières aux pieds d’argile…

    ce matin sur France Culture j’entendais une philosophe grècque s’indigner sur la manière dont son peuple a été en quelque sorte humilié ces derniers jours par le couple Merkel-Sarko…

    J'aime

  4. Très grande intuition ou connaissance intime du vécu du vainqueur ?
    L »ouverture d’une échappatoire laissera le Narcisse intacte ….

    Et quand à la Femme…elle sera encore, 1O siècles plus tard encore le moteur, sinon le motif, de bien des tournois de preux chevaliers…avant celui des… »petits chefs »…bien plus tard..

    http://harcelement.org/article84.html

    Bon vent….celui de la révolte?

    mais cher Amx,
    vous savez très bien que l’on ne peut parler que de ce que l’on connait bien !!! triple sourire
    de ce pas je retourne à la cuisine manger une grappe de raisins…et continuer mes travaux de peinture…

    J'aime

  5. Je vais m’empresser d’aller voir le film de Radu Mihaileanu…qui nous parle souvent de la défense de la cause des opprimés de tout ordre ( (re)voir le magnifque « Va,vis et deviens »)…
    Question qui m’interpelle : le sexe est-il donc si important pour la gente masculine pour que l’idée de la suppression soudaine de l’acte sexuel puisse ainsi permettre tout à coup leur volonté de remettre en cause de leur statut confortable de mâle oppresseur et séculairement égoïste…? sans doute que oui ? tout cela m’étonnera toujours au plus haut point tellement cela est vrai, à travers les siècles, toutes générations et tous pays confondus.
    Nous ne sommes donc pas faits de la même essence les ♂ et les ♀ !!…..?

    sous le signe de l’humour les choses se règlent plus simplement, quoique, il n’y a qu’à voir ce qui vient de se passer pour « Charlie hebdo » !
    mais Christine les hommes depuis tous les temps craignent les femmes… sourire…

    J'aime

  6. Pauvres Grecs, hier privé de femmes, aujourd’hui d’Eros, d’Héros, d’Euros…
    Et nous de Picasso…

    Merci Elisanne, demain je mangerai la part que l’on m’a offert aujourd’hui d’un bon gâteau…

    bonne fête !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s