15 réflexions au sujet de “Bon week-end…”

  1. Les jeunes filles en fleurs épanouies ou en boutons d’aujourd’hui, ne veulent qu’on leur demande si elles sont Madame ou Mademoiselle, il est vrai que l’on ne nomme plus depuis belle lurette, les jeunes gens de Damoiseau, à la rigueur Dame-Pipi ou Sage-Femme, en certaines circonstances…
    Alors, seulement M. comme pour Monsieur, ou M. le chanteur, ou plus rien du tout ?

    Question précise, polémique et musicale, jusqu’à présent sans réponse…

    J'aime

  2. Une idée précise peut être une idée faible

    Exemple :  » Je suis président de la république et je veux me représenter » c’est une idée précise mais faible

    Autre exemple : « Je me suis fais maigrir pour plaire et tenter d’être élu » c’est aussi une idée précise mais faible

    Antoinette,
    tu as de la suite dans les idées, serais-tu quelque peu agacée ? tu as raison quant aux idées faibles surtout que « rien n’est plus dangereux qu’une idée quand on a qu’une idée »
    (Alain)
    et puis je viens d’avoir une idée précise, j’ai envie de me laisser couler dans un bain de musique !

    J'aime

  3. Non, non, l’urgent c’est bon pour la jeunesse après, il faut savoir prendre son temps, pour le plaisir qui ne réclame pas de la vitesse, seulement un peu de délicatesse et le bon vent…
    Mais je dis ça c’est pour la rime, dans le fond à mon âge, je m’en fiche éperdument…

    J'aime

  4. « Legranchoir » peut arriver à tout moment ! il faut être prêt(e)… comme disait
    Mr l’opticien Afflelou dans sa pub de lunettes : « à partir de 40 ans on prend du recul » !
    Moi, je dis, « à partir de 40 ans, tout est urgent… ! » Sourire….

    J'aime

  5. Coucou Christine, content de vous savoir sortie du bain torride de « La Chambre d’Amour », requinquée pour repartir demain au boulot, aïe-hi-aïe-ho !

    « Legranchois » au tomates et aux anchois, ça ne doit pas être si mauvais que cha…
    En attendant « Legranchoir », qui finira bien par arriver un jour, si le grand méchant loup ne le mange pas…

    J'aime

  6. Aujourd’hui, après-midi passée sur la plage de la Chambre d’Amour et grand soleil,
    31° et pas de vagues, 5 baignades successives furent nécessaires dans une eau transparente pour étancher sa soif (je sais.. je sais… ça énerve !..)
    « Savoir profiter de l’instant présent » prend alors tout son sens !
    Pas envie du tout d’aller travailler demain ! mais comme disait le Poète-chanteur « la misère est moins pénible au soleil »…
    Bises salées Elisanne aux couleurs des z’embruns…
    Humour Legranchois :  » Dans la vie faut pas sans faire »…(Coucou M’sieur
    Charles !)

    Christine,

    tu m’énerveeeeeeeeeeeeeeeeesssssssssssssssssssss… sourire, ben moi depuis plus d’une semaine je profite à nouveau de la piscine et nage tous les jours, bon d’accord La Chambre d’Amour c’est mieux !!!
    Bisous

    J'aime

  7. Hier, quand j’ai repassé du linge, épluché des pommes pour faire de la compote, c’était moins pénible que de couper l’herbe au jardin ou ranger du bois de chauffage…
    Je ne peux pas dire que j’ai fait grand chose, et pourtant ça ne m’a pas empêché de faire la sieste…
    Alors, c’est peut-être celà que veux dire : « Dans la vie faut pas sans faire ! »…

    si seulement j’arrivais à ne pas m’en faire…encore du chemin à parcourir et plus tellement de temps !

    J'aime

  8. Oui, mais si ne rien faire est une notion à peu près compréhensible (encore qu’il existe moult manières de ne rien faire – ne rien faire pour mieux faire ou ne rien faire par absence), qu’est-ce qu’une idée précise ?

    belle interrogation chère Antoinette, peut-être une idée précise est-elle une idée forte …
    « Une idée forte communique un peu de sa force au contradicteur… » (Proust, » A l’ombre des jeunes filles en fleurs »)

    J'aime

  9. Dans ce monde toujours en mouvement, rien de plus reposant qu’un bouquet de fleurs ou une bicyclette à l’arrêt…
    Demain dimanche, encore un jour de repos et il va faire beau, décidemment la vie est belle…

    beau temps, vite profiter des derniers ploufs dans la piscine … bon dimanche

    J'aime

  10. il n’est point besoin d’être un écrivain reconnu pour une telle pensée!!! oui, oui je suis une virtuose du « ne rien faire » et je m’en vais de ce pas…. m’allonger à l’ombre du parasol et ….. même pas penser à ce que je pourrai faire!! juste contempler le ciel!! écouter le silence!! ffffffffff quelle fatigue!!
    bon week end!

    Bon week-end à la manière de Proust « A l’ombre… »

    J'aime

Répondre à Antoinette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s