peinture...photographie...art...

Bérénice…

Paul Delvaux, « Le couple » 1929
Musée Royal Bruxelles

« Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ?
Que le jour recommence et que le jour finisse,
Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice,
Sans que de tout le jour je puisse voir Titus ! »

 Bérénice, Racine, IV, 5

Racine raconte dans la plus belle pièce d’amour jamais écrite,
la séparation de deux êtres, de deux mondes, de deux vies qui ne peuvent se concevoir séparément et ne peuvent pourtant se concilier.
Amour impossible, Bérénice renvoyée par l’homme qu’elle aime et qui l’aime…

Questionnement de l’amour impossible, comment vivre sans celui qu’on aime ?
« Je vous aime ,mais je vous quitte »

A voir ou revoir à la Comédie Française jusqu’au 27 novembre…

4 réflexions au sujet de “Bérénice…”

  1. Même impossible, l’amour est toujours vainqueur…

    L’amour est le miel de la vie…
    Dans la maison, quand elle bourdonne, qu’elle est en colère, l’abeille est salutaire…
    Il faut aimer, protéger les abeilles, et bien des fois les écouter, savoir se taire…

    ah le goût du miel …

    J'aime

  2. « depuis cinq ans entiers chaque jour je la vois et crois toujours la voir pour la première fois » …..c’est simple c’est si doux …..on croit entendre la longueur du temps de l’attente….c’est un texte éblouissant
    merci élisanne ** ***

    je suis ce matin dans Valéry et je viens de lire cette phrase
    « L’avenir de nos pensées est à l’extérieur, dans un autre « monde » que le leur…

    J'aime

  3. Ce sont des souvenirs d’école qui me remontent en relisant ces vers…
    Ils ne sont ni vraiment bon, ni vraiment mauvais… ( Mes souvenirs pas les vers)
    Il fallait seulement « bachoter » sur ses auteurs dits classiques afin de bien répondre aux interrogations écrites… Et d’avoir une bonne note…!

    J’espère au moins qu’il en est autrement aujourd’hui dans les écoles…
    Je n’en suis pas sûr…

    J’ai eu beaucoup de chance dans mon parcours, déjà au primaire j’avais des instits remarquables qui m’ont appris à aimer la lecture et me donner l’envie de lire…
    Tout se résume, même à l’école à la relation, à l’écoute, au don , quel beau métier que celui d’apprendre aux autres, encore faut-il que l’institution donne aux enseignants les moyens suffisants…
    là je doute !!! (fille et belle-fille sont profs)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s