peinture...photographie...art...

Bérénice…

Paul Delvaux, « Le couple » 1929
Musée Royal Bruxelles

« Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ?
Que le jour recommence et que le jour finisse,
Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice,
Sans que de tout le jour je puisse voir Titus ! »

 Bérénice, Racine, IV, 5

Racine raconte dans la plus belle pièce d’amour jamais écrite,
la séparation de deux êtres, de deux mondes, de deux vies qui ne peuvent se concevoir séparément et ne peuvent pourtant se concilier.
Amour impossible, Bérénice renvoyée par l’homme qu’elle aime et qui l’aime…

Questionnement de l’amour impossible, comment vivre sans celui qu’on aime ?
« Je vous aime ,mais je vous quitte »

A voir ou revoir à la Comédie Française jusqu’au 27 novembre…