réflexions

Rien ne se fait par hasard…

Avant d’entrebâiller les volets pour quelques jours,
de laisser la clé sous le paillasson, une réflexion sur la vie d’un blog .

« – Nous croyons que les contes et les jeux, appartiennent à l’enfance, myopes que nous sommes ! Comment pourrions-nous vivre, à n’importe quel âge de la vie, sans contes et sans jeux ! Il est vrai que nous donnons d’autres noms à tout cela et que nous l’envisageons autrement, mais c’est là précisément une preuve que c’est la même chose ! – car l’enfant, lui aussi, considère son jeu comme un travail et le conte comme la vérité. La brièveté de la vie devrait nous garder de la séparation pédante des âges – comme si chaque âge apportait quelque chose de nouveau -, et ce serait l’affaire d’un poète de nous montrer une fois l’homme qui, à deux cents ans d’âge, vivrait véritablement sans contes et sans jeux. » Friedrich Nietzsche

Rien ne se fait par hasard, les évènements se font en fonction de nos désirs, suggérés souvent par des mots, des commentaires mis sur nos blogs, des dialogues s’instaurent, des échanges prennent forme et des rencontres se font.
A y réfléchir drôle de vie que celle d’un blog, tout s’y passe virtuellement et pourtant nous sommes tous devant nos écrans des êtres de chair et de sang , tous à la rencontre de l’autre . Nous avons beau nous cacher derrière nos pseudos, les émotions nous atteignent, tantôt la joie, les rires, mais aussi la tristesse, les larmes.
C’est un monde éphémère aussi, les relations pour beaucoup ne tiennent pas dans la durée, chacun prend ce dont il a besoin à un moment donné, pas beaucoup de place pour de vraies amitiés sincères que le temps n’efface pas et pourtant elles existent ces rencontres qui n’ont rien de magique mais elles sont là, vivantes, épanouissantes, le temps n’a pas de prise sur elles. C’est toujours un plaisir renouvelé de communiquer même si parfois des blancs s’installent.
Peut-être que la durée de vie d’un blog est fonction justement de la sincérité des échanges, de la manière dont la porte est ouverte, du couvert toujours prêt pour l’étranger ?
Au delà des mots, il s’agit bien de fraternité, d’amour.

A bientôt , prenez soin de vous !

16 réflexions au sujet de “Rien ne se fait par hasard…”

  1. Ton billet est réconfortant ! Vive l’amitié des blogs même si c’est dû au hasard et même si c’est éphémère ! J’aime lire tes billets et tu le sais puisque je viens souvent mettre un petit mot et qui veut dire beaucoup!!!!
    Profite de ta mer !
    A bientôt

    J'aime

  2. Même quand m’aime…

    Même quand vous n’êtes pas là, que nous ne vous voyons pas, nous savons que vous êtes là et nous nous aimons quand même…

    « … la mer bleue, le soleil, toute la vie, toute la vie… »

    Aller, reposez-vous bien, vous ne l’avez pas volets…

    sourire…

    J'aime

  3. Il est grand temps que je me réveille, mais je suis si bien devant ma mer que je ne perds pas une seconde pour la contempler.
    Beau temps, soleil, chaleur, brise légère sont au rendez-vous, j’aime…
    Mes pensées vers vous…
    Qu’il est bon de se laisser bercer avec nonchalance au son de votre chanson.
    Bon je vais refermer les volets.
    A bientôt !

    J'aime

  4. …A quoi bon se lever
    Ce matin n’ouvrons pas les rideaux
    Et restons couchés bien enlacés
    Fermons la fenêtre et laissons les volets clos

    Tant pis pour le patron
    Mes yeux dans tes yeux si bleus si beaux
    Passons la journée à la maison
    Pourquoi donc faut-il s’éveiller ?

    A quoi bon aller travailler
    Avec toi je veux oublier
    Dans la rue il fait jour
    Une nuit c’est trop court

    Fermons la fenêtre et laissons les volets clos
    Je ne veux qu’un soleil
    D’un soleil qui peut vivre dans l’eau
    Dans l’eau de tes yeux quand tu t’éveilles

    Fermons la fenêtre et laissons les volets clos ….

    J'aime

  5. Rien ne se fait par hasard, toute rencontre est aussi un choix. J’accroche ou je m’éloigne. Un besoin de communiquer, d’allonger des mots, de traduire des sentiments de passage, de se libérer et de savoir que d’autres ressentent la même chose ou comprennent nos états d’âme. Sans prétention le blog désagrège le masque de la timidité, lira, lira pas, passera, passera pas, peu importe, c’est dit. Amitiés fidèles.

    J'aime

  6. Aux jeux de l’amour et du hazard, du chat perché de la mère Michelle, à qui perd gagne une paire de bottes de sept lieues du Chat Botté, au Prince Charmant de la Belle au Bois Dormant, tout est fantasme et réalité…

    J'aime

  7. Ta porte (de blog) est toujours amicalement ouverte.
    Ton couvert toujours prêt et dressé pour l’invité virtuel.
    Nos vie de chair et de sang nous éloignent parfois des écrans pour quelques mois.
    Mais entre les blancs, il y a les notes de musique qui reviennent.
    Comme une douce mélopée.

    J'aime

  8. « Si par hasard, sur l’pont des z’arts, tu rencontres le vent fripon, prudence prends garde à ton jupon… »

    Hasard, hasard, vous avez-dit hasard, comme c’est hasardeux…
    Je serais courageux grâce à vous, à elles, à eux…

    J'aime

  9. Coucou Elisanne.. me v’là de retour … j’avais pris un peu de retard dans la lecture de tes billets.Quelques jours de vacances pour aller écouter du Jazz (live… dans la verdure d’Uzeste).
    Ce billet est chaleureux et plein de tendresse.Comme toi.
    Vive la vie et merci au « hasard » (?) qui nous permet (encore) de jouir de la beauté du soleil qui se lève, chaque matin ainsi renouvelée.
    Non, rien ne se fait par hasard.. : Je veux croire aux rencontres et, à travers elles, à la part de joie et de mystère que la vie nous réserve.
    Bises plein d’étoîles et bonnes vacances Elisanne.

    J'aime

  10. rien ne se fait par hasard ….juste des rencontres m’avez-vous dit un jour élisanne
    je vous embrasse …. à l’ombre ou au soleil de mes étoiles le jour ou la nuit
    et je vous souhaite de belles vacances …à tout bientôt ** ***

    A bientôt chère Hélène, je suivrai les étoiles…
    Je vous embrasse

    J'aime

  11. Chère Elisanne,
    Je ne peux pas ne pas répondre à ce message si chaleureux. Merci encore une fois de votre générosité. J’ai toujours plaisir à venir vous lire. Vous savez combien je suis de chair et de sang. Différente mais vivante, oui. Contrairement à vous, je ne suis plus trop sur mon blog. Une page s’est tournée, qui m’a complètement retournée pendant plus d’une année. Je ne regrette rien. Je sais que tout est possible, dans la vie. Je sais qu’il y aura toujours derrière mes yeux, une petite étincelle et dans mon âme, un brin de folie. Pour l’heure, je prépare activement une grande fête pour samedi soir. Nous fêterons nos cinquante ans mon mari et moi !!! Et nous attendons 50 convives ! J’espère qu’il fera beau, méchoui et tajines prévus ! J’ai envie de danser jusqu’au bout de la nuit ! Je vous souhaite de belles et bonnes vacances, Elisanne, régénérantes, et pour vous, toujours l’occasion de vous émerveiller, de vous étonner, de rencontrer. Les miennes se terminent … Je vous embrasse, Natali

    Tous mes voeux chère Natali, que la fête soit belle et lumineuse sous les étoiles, je penserai à vous.
    Je vous embrasse

    J'aime

  12. Bonnes vacances en bord de mer ! Comme je t’envie … Envoie nous quelques cartes postales pour nous faire rêver un peu. J’ai parlé un peu de la même chose que toi hier soir … sous forme gourmande … Bises, nous t’attendons.

    Promis si mon petit asus fonctionne j’enverrai des cartes postales…
    Bises à bientôt

    J'aime

  13. Merci Elisanne, prenez aussi bien soin de vous…

    Bon séjour à la mer, au soleil, à l’ombre des murs, les pieds sur la terre, le nez dans les nuages ou les étoiles, avec à portée de main une anisette, même si vous n’y allez pas pour ça…

    A bientôt !

    Je vous embrasse

    Charles

    A bientôt Charles et courage pour les jours à venir…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s