"Double je"

Métamorphoses d’un ciel…

 

Comme souvent, hier soir je regardais le ciel,
il y avait quelques nuages et la lumière changeante  souveraine.


J’aime les ciels, tellement changeants,tantôt bleu lavande au plus chaud, tantôt rose au soleil couchant ,tantôt marine quand vient la nuit,la magie opère quand il laisse place aux étoiles.
La chaleur s’estompe, lentement les ombres se mettent en place .
L’air embaume, les fleurs qui doucement se parent de contours flous dans la lumière crépusculaire dégagent des parfums subtils. Romarin, thym, laurier, lavande, olivier, font de mon jardin un petit paradis aux accents du sud, seul manque le chant des cigales.
Les nuits d’été sont sans égales, je suis là à regarder le ciel, à m’évader dans un autre monde, entre rêve et réalité, entre calme et volupté, entre douceur et passion, entre sagesse et folie, moment de grâce où domine la notion d’infini.