Ecrire

La sieste…

Cette douceur dans le ton de sa voix essoufflée,
de ces douceurs souples qui vous frôlent
et vous enveloppent sans vous étouffer,
de ces douceurs glissées comme un drap d’été sur le corps
pour protéger la pudeur…

Bon week-end !