poésie

Ne vient pas trop tôt…

Ne vient pas trop tôt, amour, va encore ;
L’arbre n’a tremblé que sa vie ;
Les feuilles d’ avril sont déchiquetées par le vent.

La terre apaise sa surface
Et referme ses gouffres
Amour nu, te voici, fruit de l’ouragan !
Je rêvais de toi décousant l’écorce.

 

René Char, in Chants de la Balandrane
Poésie /Gallimard

 

3 réflexions au sujet de “Ne vient pas trop tôt…”

  1. Quel beau poème ! Quelle force vitale !

    encore des mots , ses mots à couper le souffle…
    «  »Aucun oiseau n’a le coeur de chanter dans un buisson de questions »
    René Char

    J'aime

  2. Attends encore un peu, l’hiver, j’ai encore tant de choses à faire, avant qu’il ne fasse froid, je veux encore une fois , regarder le ciel bleu, avant de fermer les yeux…

    L’olivier est millénaire, en le prenant en photo au Pont du Gard je ne le savais pas encore…j’ai été séduite par sa beauté…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s