citations

Impose…serre…va…

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.
A te regarder, ils s’habitueront »

René Char

 

3 réflexions au sujet de “Impose…serre…va…”

  1. Elisanne, je sais… un peu…

    Vous aviez déjà évoqué ce « voyage » en pédalo avec votre père dans un billet précédent, vers ce rocher, votre mère anxieuse restant sur la plage, vous regardant partir au loin. Ce rocher, votre île à tous les deux sans doute. Cette île que vous déclariez en d’autres instants, à jamais inaccessible…

    A chacun son pédalo, le mien était aussi celui de l’enfance, des vacances avec mon frère, ma soeur, nos parents à Bagnoles-de-l’Orne. Les jours heureux, quelques années après la guerre, la famille décimée et avant d’autres chagrins qui suivront comme le décès de ma mère, j’avais 12 ans…
    Des misères, nous en connaissons tous…
    Aujourd’hui il ne me reste que ma soeur, en pleine déprime depuis des années et pourtant je veux croire encore que la vie est belle, que ça vaut le coup de continuer, pour mes filles…
    Une de mes filles qui a déjà un petit garçon, vient de faire une fausse-couche au bout de deux mois de grossesse et sa soeur attend son deuxième pour dans les prochains jours… Hier à la maternité fausse alerte, de retour chez elle, nous restons dans l’attente…

    Le 31 juillet c’est l’anniversaire du décès de mon grand frère en 1998…
    « La vie nous donne et nous reprend tout ce qu’ici bas n’est que recommencement… », je ne sais plus la suite, encore une chanson… Babara, je crois…

    Elisanne, je vous embrasse, la vie est belle, il fait beau temps aujourd’hui…
    Il nous faut du temps, car on n’oublie pas…

    Merci Charles pour ce partage,
    vous voilà dans le temps de l’attente celui d’être grand-père…
    Bonne journée

    J'aime

  2. Il était une fois un petit garçon et sa copine qui pédalaient joyeusement sur le lac de Bagnoles-de-l’Orne. Une bretelle de la robe de la jeune fille avait glissé sur son épaule bronzée, elle était si jolie à regarder sous le soleil de l’été…
    Sa maman était anglaise et conduisait une magnifique berline Jaguar…

    Charles, si vous saviez…

    Sa maman n’était pas anglaise , elle était assise sur une des belles plages de la côte à scruter ce pédalo qui s’éloignait au loin , trop loin,trop près du danger, mais la petite fille était heureuse se sentait en sécurité avec son père qui pédalait pour elle…vers un petit rocher au large qui est devenu son île
    cette photo m’a fait revivre ces moments fabuleux…
    demain c’est l’anniversaire de la mort de maman…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s