Ecrire

L’été…


http://www.tripadvisor.fr/LocationPhotos-g316117-w3-Sidi_Bou_Said.html#27219050

Un brin de couleur dans le décor, les bleus du ciel et de la mer, du rouge et du vert dans l’assiette, la fraîcheur d’une fontaine, l’été arrive et avec lui son cortège de plaisirs simples. La chaleur enivrante des soirées à refaire le monde dans le jardin, le chant des grillons en fond sonore, du rosé frais a portée de verre.
Folies douces de l’été.
Le regard  s’ouvre, s’enhardit, prend de l’ampleur  et embrasse le monde alentour, entraînant  notre esprit à vagabonder vers des contrées oubliées, faisant du hors piste, enchaînant les pensées, des plus futiles aux plus profondes, sans but, sans entrave, sans interdit.
L’esprit s’étire, s’aère, se régénère, viennent alors les idées, les envies, l’arrivée tant attendue dans le champs des possibles.

 

« […] je m’emplissais d’une vie odorante et je mordais dans le fruit déjà doré du monde, bouleversé de sentir son jus sucré et fort couler le long de mes lèvres[…]
Albert Camus, in « Noces à Tipasa »