paul Valéry

Goûter de vitamines…

De vos fruits, Jeanne, amande,pêche ou fraise,
on sait la tendre et puissante saveur :
ils sont de ceux gonflés de ta ferveur
qu’on presse, on croque, on suce, on boit, on baise.

Le jus Tendresse et puis le suc Amour
tandis que l’âme avec l’âme roucoule,
des fruits pressés, l’un jaillit, l’autre coule,
et l’autre et l’un, dans ton soyeux séjour.

Paul Valéry ,
22 juin 1938
in Corona et Coronilla
poème à Jean Voilier

9 réflexions au sujet de “Goûter de vitamines…”

  1. Oui, Oui, Elisanne, la photo des abricots.. mais que faites-vous de Paulo ?

    Avec les shoots de vitamines, no problème, l’équilibre reviendra, et la pèche aussi, voyez nos champions sur le Tour, même avec la fatigue, « ça roule ».
    Faites confiance à vos soigneurs…

    J'aime

  2. Bonjour,

    C’est curieux comme une photo gorgée de vitamines prise lors d’un marché à La Croix Valmer en juin dernier vous fait réagir, hi, hi…
    Un goûter de vitamines,
    les fruits rien de tel ,en jus, en salade ou tout simplement en les croquant, ils remplacent en été les fameux cinq à sept où l’on se retrouve sagement, oui, oui, autour d’une tasse de thé …
    Comme vous pouvez le constater j’ai quelques problèmes d’équilibre depuis que je me shoote à ces vitamines…la fatigue !
    Les dieux sont tombés sur la tête…

    Merci pour votre bonne humeur communicative…

    J'aime

  3. Pour me faire pardonner une faute d’ accord , inadmissible sur un blog de littérature .

    Je pourrais dire qu ‘Alzheimer ou Parkinson sont passés par là ,mais j’ aurais peur de défier les Dieux.
    Plus prosaïquement , j’ ai dicté le texte à ma secrétaire .!!!( c’est en général ce qui se dit !)

    J'aime

  4. … des pieds dans le plat des fruits du péché…

    « La demoiselle », chantée par Colette Renard, à déguster sans modération…
    Mais, des fruits à ne pas mettre dans toutes les oreilles…

    J'aime

  5. Après les vitamines, quand les pieds seront bien reposés, poussez les meubles et tentez « Tutti frutti », avec Little Richard, Elvis… ou qui vous voulez…

    J'aime

  6. «  »Le jus Tendresse et puis le suc Amour
    tandis que l’âme avec l’âme roucoule,
    des fruits pressés, » »….

    Pour une fois le Poète a tort , …les fruits de la Passion ,..ne doivent pas être pressés ….
    Prendre tout son temps …
    Si j’ osais je dirais , prendre son pied …mais bon ,l’ actualité , politique aussi bien que bloguesque me l’ interdisent !!!
    Je vous souhaite ,…un prompt rétablissement…sur vos deux pieds …!!!

    J'aime

  7. … » .Le goût de la possession n’est qu’une autre forme du désir de durer ; c’est lui qui fait le délire impuissant de l’amour….
    …Le goût de la possession est à ce point insatiable qu’il peut survivre à l’amour même. »

    Albert Camus ; L’homme révolté – 1951.

    J'aime

  8. Aux fruits de l’été, les feux de l’amour
    Vite pressées, les vitamines se pressent de plasir
    Pour assouvir nos envies, nos désirs
    Et remplir nos coupes, la nuit, le jour
    De la coupe aux lèvres, point de détour

    Je sais, ça ne vaut pas du Valéry, mais nous ne sommes que lundi…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s