humour

Tout le bonheur des hommes est dans l’imagination…

Ce billet , une de mes folies, n’est pas récent, peu de temps pour l’écriture en ce moment, la vie réelle n’est pas de tout repos…mais…
« Tout le bonheur des hommes est dans l’imagination » (Marquis de Sade)


Me voilà  déesse, tout de blanc vêtue, tissu drapé dévoilant une épaule,cheveux tressés et retenus en chignon, écoutant respectueusement Platon, me prenant pour Alcibiade (
au féminin), goûtant à ce merveilleux festin, ce Banquet préparé avec tant de soins. En face de moi, un inconnu que  j’ai l’impression de connaître.Il me regarde, me sourit, nous échangeons nos idées tout en mangeant et buvant. Dans cette ambiance de promiscuité Platon lance un défi conquérir (n’y voyez aucun jeu de mots) la belle, (moi !).
Par quel exploit digne des jeux du stade d’Athènes…
L’homme se lève, lentement se dévêt, la tunique tombe au sol, il ne garde que les sandales. Son beau corps musclé fait frémir l’assemblée.
La belle baisse les yeux, rougit, ne sait comment cacher son émoi. Alors commence pour lui un marathon effréné, tel un félin, il court, ses muscles saillissent, la puissance et la force émanent de lui. Le spectacle est magnifique, les convives sont debout, le regardent avec envie et admiration.
La belle rêve…  être dans ses bras…  là tout de suite…
Mais c’est long un marathon !!!
Et je m’entends prononcer ces mots en me réveillant :
Encore un baiser !!!

 » Les yeux de l’esprit ne commencent à être perçants
que quand ceux du corps commencent à baisser.  »
Platon « Banquet »