poésie

Lumière…

Ah ! Proche du coeur :
Le reflet d’un astre à l’infini
Dans l’eau du puits
Est encore
Lumière

Kathleen Raine , in  « Sur un rivage désert »

crédit photo Alain Sèbe
Mauritanie Guelta Matmata

10 réflexions au sujet de “Lumière…”

  1. Bon dimanche,

    Et dire que sans lumière,il n’y aurait pas de couleurs.

    En même temps, « il ne faut pas attendre de la lumière qu’elle fasse toute la clarté ».

    Dit parfois vrai « qui parle d’ombre »

    Frantz

    sourire

    J'aime

  2. Je souris, rose, comme la panthère, normal pour Tarzan, et suis z’ému moi z’aussi, donc j’écris : Wouaaahhh !!!

    Ce n’est pas à cause des billets graves, c’est que certains ont disparus, il ne reste plus que les titres, même le dernier : Génie…
    Ce n’est peut-être pas là un manque de temps, mais un petit tour de magie…

    Plus que les titres ? je ne comprends pas, chez moi tout est visible…

    J'aime

  3. Et oui Mr Charles, Elisanne a raison : « parfois le temps manque tout simplement »..
    Non, non , nos petits mots d’humour n’ont pas disparu, ils n’ont pas été balayés par le vent de cette nouvelle interface.A nous de continuer à leur prêter vie.
    Mais c’est aussi que les derniers billets abordaient des sujets plus graves
    ces jours-ci.
    Ainsi va la vie, non ?
    Soyez rassuré,Tarzan amuse toujours autant Jane avec ou sans cerises à cueillir !
    Depuis mon bureau, je m’octroie parfois le droit de lire vos commentaires et je ne manque pas de sourire (ou d’être émue) même en travaillant…j’attends le soir pour y répondre et parfois il est trop tard…
    Donc, restons en contact et continuons à partager : c’est un voeu qui m’est cher…

    J'aime

  4. Mais où sont donc passés nos petits mots d’humour jetés aux quatre vents, que nous avions entre nous, si bien entretenus…
    « …sont-ils morts, disparus, où bien encore vivants ? »
    Ont-ils été emportés autant par le vent, que par le changement de l’interface, ne laissant plus à tout jamais…
    « …sur l’écran noir de nos nuits blanches », aucune trace…

    Parfois le temps manque tout simplement…

    J'aime

  5. Quel beau paysage Mauritanien Elisanne…
    Nous avons tous besoin d’une ile ou d’une oasis pour nous ressourcer.
    Et , nous avons parfois en face de nous, là, tout près, un être solaire, qui ne demande qu’à se refléter en nous et nous ne savons même pas le voir…
    Nous sommes souvent l’eau du puits mais pas toujours la lumière.
    Cent fois sur le métier remettre son ouvrage.

    Christine,

    c’est un peu comme ces portes auxquelles on frappe en vain alors qu’une toute proche est ouverte et attend qu’on en franchisse le seuil !

    J'aime

  6. Aussi longtemps qu’il y aura de la lumière, de l’eau, de l’amour à partager, les astres continueront à briller, et nous surmonterons les désastres…

    Charles,
    Oui c’est ça !!!

    J'aime

  7. Oued après la pluie, calme revenu, limon safran qui décante….
    Après de milliers d’années on continue encore à aller sur les rives, passée la pluie, s’étonner de la crue…

    Demain? …Il n’y aura plus rien, sinon ce sable coloré, qui attendra le prochain orage pour poursuivre son voyage !
    Inch’Allah

    Amx,

    seule subsiste une lueur orange, l’attente, le temps d’un nouvel élan pour dénouer les pièges…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s