réflexions

Insupportable…

De vieux souvenirs viennent hanter mes nuits ces derniers temps, ce billet n’est pas très joyeux, mais la vie ne l’est pas tous les jours…

Dans ce bureau, seule, j’étais une oreille à l’écoute de la misère humaine. Le téléphone était le seul lien qui me reliait à ces anonymes, à ceux qui avaient besoin de dire. Je connaissais la souffrance de ces femmes qui souvent appelaient, effondrées, ne sachant à qui s’adresser mais avaient besoin de mettre en mots ce qu’elles venaient ou avaient subit. Harcèlements, viols, coups, inceste.
Elles savaient d’emblée combien il est difficile d’en parler, même à sa meilleure amie, raison de plus pour ne pas franchir la porte d’un froid bureau de police. Elles étaient  meurtries, leur corps en portait les traces et les dégâts psychologiques étaient profonds.
Mais que vaut une parole de femme  » Finalement c’est pas si grave « …
Il n’y a qu’à entendre ce qui se dit ces derniers jours depuis le début de la fameuse affaire dont tout le monde parle.
Peu parlent de la jeune femme, il y a pourtant d’abord et surtout une femme peut-être victime d’une agression sexuelle ?.
Difficile en effet d’imaginer ce qu’elle ressent, que vaut sa parole contre une autre parole.
Ces dernières nuits tout ceci me revient en mémoire.
Je ne peux oublier l’appel de cet homme, un dimanche matin, me racontant par le menu les violences sexuelles qu’il venait de commettre dans la nuit sur une petite fille de huit ans. Aucune pensée pour elle, sa seule préoccupation était de savoir qu’elle était la durée de vie du sperme, pour lui il n’avait rien commis de répréhensible, elle était consentante !!!
(Il a été condamné).
J’ai été formée pour tout entendre, mais je ne pouvais pas entendre « ça ». Cela a provoqué ma décision d’arrêter d’être cette oreille neutre, disponible, bienveillante.
Non « ça » c’était insupportable jusqu’à la nausée.

14 réflexions au sujet de “Insupportable…”

  1. Mr Badinter expliquait l’autre jour à la radio qu’il n’y a que 2 êtres vivants sur cette planète capables de tuer leur prochain : le rat et l’homme…
    La violence faite aux femmes est sournoise et durable parce qu’inscrite à tout jamais dans leur vécu , il n’y a rien de pire que le manque d’amour qui se perpétue de génération en génération comme un héritage malsain et nauséabond.On ne reproduit hélas que ce que l’on a connu.
    Il y a viol entre mari et femme, reconnu, et passible de 15 ans de prison, seulement depuis 1992…?
    On nous dit que le 22 mai une femme Saoudienne qui a osé braver l’interdit de la loi en conduisant sa voiture pour accompagner ses enfants à l’école, a été jetée en prison ?..
    Combien de millions de femmes subissent-elles, à travers le monde, encore de nos jours, l’excision ?
    Merci Elisanne de rendre hommage à toutes ces victimes, baillonnées par la douleur ou par la honte.

    Merci à toi Christine…

    J'aime

  2. Bonjour,

    Grand merci à vous toutes et tous, bienvenue à ceux qui sont venus écrire pour la première fois ici, et à vous les fidèles.
    Ce billet n’était pas évident à mettre en ligne mais il se voulait à ma manière contribuer à ce que soit reconnue la parole des femmes.
    Encore aujourd’hui une nouvelle affaire se fait jour, les femmes osent enfin se mettre à parler, nos mères, grands-mères ont été des pionnières.
    N’avons-nous pas toutes d’une manière ou d’une autre subi des regards déplacés, des mains baladeuses, des mots prononcés qui font mal et plus encore, tout cela gravés dans notre mémoire à jamais.
    J’avoue avoir dormi cette nuit sans cauchemars !
    Il y aurait beaucoup à dire, je suis femme, je suis sujet, j’accepte dans les bras de celui que j’aime être cet objet de désir, avec fougue, avec tendresse, avec amour.

    Bonne journée

    J'aime

  3. Bonjour, je ne vous connais pas mais viens souvent me promener sur votre blog que j’apprécie énormément. Votre dernier article m’a bouleversée, il est poignant et insupportable en effet. Je fais écho à vos mots en pensant à cette jeune femme New Yorkaise et à toutes les autres qu’on n’entend pas, à ces enfants qu’on assassine par ces actes de violence innommables. En vous souhaitant des nuits plus apaisées. Nanie.

    J'aime

  4. Oui Hélène, je suis d’accord avec vous et vous avez parfaitement raison…
    Quand le cactus parle, il faut tendre l’oreille, si on l’a un peu dure…

    J'aime

  5. l’insupportable même « supporté »…est à jamais insupportable dans son âme dans son corps monsieur charles…
    cactus qui parle…… »je suis dure …je suis tendre…. »
    merci élisanne

    J'aime

  6. L’insupportable est surtout insupportable si on ne trouve personne pour le supporter.

    Test d’incognito, qui mériterait d’être reconnu, mais qui ne le souhaite pas.

    J'aime

  7. L’homme, le seul être sur terre à être inutile à son écosystème, à la terre, tout simplement. Le seul à ne pas vivre en symbiose avec la nature, sur une planète que l’on est censé seulement emprunter, le seul à ne pas respecter cette planète.
    L’homme, le seul être vivant capable de faire le mal, de tuer pour le sport, le plaisir, pour un pouvoir matériel sans odeur et sans âme. Seul point commun avec le règne animal, la loi du plus fort qui reste ancré profondément. Malheureusement, les causes diffèrent grandement et de façon honteuse.

    Bonjour vous…
    Un petit clin d’œil à vous, d’abord, et à la lecture de vos articles toujours aussi passionnés, profonds, souvent enivrant, intimes…tellement plaisants à lire. Merci pour ces évasions.

    J'aime

  8. ce n’est pas lâche de fuir,
    il faut pouvoir se protéger, c’estessentiel et vital,
    quand la vie est insupportable, invivable à entendre, dans ce qu’elle donne à voir….

    blessé et meurtri, on pourrait ne plus pouvoir être de belle présence pour aider des enfants à se construire, des aimés alentour…
    ON NE PEUT SAUVER LE MONDE
    on a le droit de se boucher les oreilles quand on pourrait rester ko devant l’inentendable,

    de toutes façons, on sait, bien sûr qu’on sait de quoi la Bête dite Humaine est capable de faire, d’agir, de dire, avec toute sa violente férocité de puissance, de pouvoir, de non empathie ….

    ILS SONT FORTS tes mots, ils sont vrais, merci Elisanne.

    J'aime

  9. Ma dernière manifestation -quand j’ai été à nouveau plus disponible une fois ma tribu éparpillée- n’est pas passée qui vous disait ma pensée…
    Les cerises aussi de la première série sont toutes mangées ou en provisions d’hiver…
    Pour votre réflexion du jour…. oui il faut savoir fuir non par lâcheté (sourire il paraît que c’et commun chez les hommes) mais pour se protéger, non pas plutôt se ménager : Toute écoute -si elle est bénéfique à celui qui a besoin de dire- est absorbsion, répercussion des douleurs..surtout quand soit même avons l’expérience similaire..

    Elle est bellement vraie cette citation de Paul Valéry

    J'aime

  10. Je me suis parfois demandé comment ceux qui sont à l’écoute et en charge d’aider, secourir, soigner, protéger, délivrer… peuvent supporter, l’insupportable ?
    Pour avoir entendu recemment un thérapeute me dire qu’il faut « prendre de la distance » pour ne pas être trop affecté et il y a déjà quelques temps un « magnétiseur-rebouteux » me montrant ses mains en me disant qu’elles étaient tordues pour avoir reçu tous les maux de ses patients, je pense que l’on en sort jamais indemne.
    Comme il est difficile de plaisanter à propos de certains sujets, mais que je n’aime pas rester dans un état pessimiste, je dirais seulement :
    « Courage, fuyons » … encore le titre d’un film qui n’a rien à voir… quoique ?

    J'aime

Répondre à legranch Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s